Accueil  >  Bilan de l' Année   >  Année 2013/2014 et 2014/2015  >  Professeurs Invités 

Chloé HERNANDEZ:

Après une formation au conservatoire National de Toulouse en danse classique et contemporaine, elle intègre en 1999 le Centre National de Danse Contemporaine d’Angers.Riche de ces enseignements Chloé développe un travail de construction corporel au travers de la composition, de l’improvisation, du théâtre et de la danse hip hop afin d’acquérir une grande disponibilité de mouvements ,une liberté d’expression allant du geste minimaliste jusqu’à une physicalité extrême. En 2001 elle crée le solo « Cent Fois le Soir... »d’après une nouvelle de Stephan Zweig. Elle débute sa carrière d’interprète en 2002 avec Tamar Daly « radio banale », et travaille par la suite avec Régis Obadia,Abou Lagraa, David Drouard, Mohamed Shatik, Laurence Rondini, Saida Melzgedi,Ezio Schiavulli, Dominique Boivin, Valérie Rivière et Paco Decina .

Natacha CROUZET:

Elle débute la Danse à Aubenas en Ardèche et entre en formation à l'AIDES avant de rencontrer Anne-Marie PORRAS et de rejoindre son école professionnelle, EPSE Danse à Montpellier. Elle est diplômée d'Etat en danse classique et jazz en 1993. Elle participe à de nombreux spectacles tel que "Le fils du vent",  et crée plusieurs pièces dont "XY" qu'elle interprète lors de festivals en France comme à l'étranger. En 2003 après de nombreuses expériences, elle danse dans l'opéra Carmen au Stade de France. Elle chorégraphie les variations imposées en Modern'Jazz pour des examens de conservatoires et pour le Concours International de Montpellier.Depuis 1998, elle enseigne à EPSE et prépare les étudiants à l'Examen d'Aptitude Technique pour le diplôme d'Etat de professeur de danse jazz et anime des stages dans toute la France.

Raphael SAADA :

Danseur choregraphe et photographe.Raphael Saada s’intéresse particulièrement au travail collectif réunissant danseur, scénographe, musicien et plasticien. Son enseignement se situe dans le prolongement des expériences menées avec le ballet national de Marseille, le Ballet de la Communidad de Madrid , Saarland Staatstheater, Dresden Semper Oper, Ballet Mainz et des différentes techniques corporelles qui ont nourri son écriture, tel que le break dance, le classique, et la technique William Forsythe. Ces pratiques lui ont permis de renouer avec le corps intuitif et de développer une approche différente du mouvement dansé toujours guidé par unsens du partage.Ses dernières créations sont «  Talk to me », présentée au Staasttheater, Main, et le Musical »West Side Story » pour le Komische Oper de Berlin .

Cecile DELABROY:

Formée à l’école de danse de l’Opéra de Paris en danse classique et à l’Institut Limon de New York en danse contemporaine, Cécile Delabroy a dansé durant vingt ans, notamment avec Maryse Delente, Jacky Auvray, Martine Harmel, et plus récemment pour la compagnie Teatri del Vento et la compagnie Dynamo. Elle est actuellement professeur aux Conservatoires de Valence et Romans.

Vincent DELETANG :

Adolescent, il débute la danse par le modern’jazz qu’il pratique alors comme un loisir. Vincent poursuit ses études et après une licence d’anglais et l’obtention du concours de professeur des écoles auquel il décide de renoncer, il choisit de se former intensivement à la danse. Il suit un cursus de danse contemporaine au Conservatoire National de Région de Paris avant d’intégrer le CNDC d’Angers. Il y approfondit son approche de la technique release en dansant Set and Reset de Trisha Brown. Il y sera aussi très touché par les collaborations avec Véra Mantero et Ko Murobushi avec qui il enrichit sa conception de l’interprétation du danseur, et sera très intéressé par la question de la théâtralité dans la danse. Interprète pour la compagnie Post-retroguardia/Paco Dècina depuis 2008 (Fresque, femme regardant à gauche en 2009, Sotto Sopra en 2010, Non Finito en 2011, Précipitations en 2012, …) il travaille aussi avec le CCN de Roubaix/Carolyn Carlson depuis 2009 en intégrant le projet Danse Windows, deuxième édition. En 2011, il poursuit sa collaboration avec le CCN en intégrant le programme Danse Windows Jazz avec les créations de Chinatsu Kosakatani et Brahim Bouchelaghem pour lesquelles il est interprète et assistant chorégraphique. Il développe son travail chorégraphique personnel au sein du collectif DesiDelà en cosignant Pschutt ! ça commence en 2007, Pour un podium et A deux dans une manche en 2011. Titulaire du Diplôme d’Etat, il développe un travail pédagogique dans différents cadres en se spécialisant dans des projets avec les établissements scolaires (création avec des enfants amateurs) et aussi les hôpitaux (ateliers auprès d’adolescents atteints de troubles alimentaires ou du comportement, handicap moteur et cognitif, adultes autistes, … ). Les projets artistiques et culturels en milieu scolaire, puis dans les hôpitaux publics français ont fait l’objet de ses recherches lors de la validation de son Master Culture et Médias. 

Christine CARADEC:

En 2011, elle chorégraphie Attention Corps Etrangers pour le Théâtre du Châtelet dans le cadre du Festival Présence, puis Perform in situ, à la Cartoucherie de Paris. En 2010, elle reconstruit des extraits de La Grande Ville de Kurt Joos pour le CCR de Paris. En 2011, elle remonte Der Titan de Rudolf Laban, avec le Groupe Sillages à Nice avec Elizabeth Schwartz, dans le cadre d’un tutorat du Ministère de la Culture. En 2013, La Vague de Doris Humphrey est transmise à la Compagnie Marie Devillers et présenté au Théâtre de Chaillot. Parallèlement, elle réalise en 2012 les partitions La danselibre de Malkovsky à travers la notation Laban, volume 2, puis en 2013 De Sehnsucht à l’écriture Laban : un trio de femmes de Karin Wahner, grâce au soutien du Centre National de la Danse. Cette même année, elle suit, note et filme le travail de re-création de Visages de Femmes, de Dominique Dupuy à Nice. Christine Caradec travaille avec Aurélien Richard depuis 2005, avec qui elle développe une recherche sur l’utilisation de la notation Laban dans le processus de création chorégraphique. Elle est à ses côtés en tant qu’interprètes, assistante et notatrice pour Hoketus, Limen, Liminal, Noces/Quatuor créés à DanzFabrik en mars 2013, et Interférences crée pour Extensions à Toulouse en juin 2013

Odile COUGOULE :

Formée à la danse contemporaine par Karin Waehner à la Schola Cantorum dès 1970, Odile Cougoule complète sa formation par de nombreux stages avec Douglas Dunn, Lucinda Child, Mirjam Berns à partir de 1976 et un séjour à l’école de Merce Cunningham à New York (1978 -1979).Parallèlement, elle suit une formation de journaliste à l’ESJ – école supérieure de journaliste.Depuis 25 ans, ses activités artistiques s’équilibrent entre pédagogie, chorégraphie et écriture; elle collabore notamment aux revues Danser et Arts de la piste et participe à la rédaction de nombreux ouvrages sur la danse, le cirque et la musique. En 2007, elle est nommée inspectrice de la création et des enseignements artistiques au ministère de la Culture et de la Communication. 

Aymeric Guilluy Eyraud:

Après des études de danse qui le voient passer par le Conservatoire National Supérieur de Lyon et la School of American Ballet, Aymeric Guilluy-Eyraud évolue dans différentes compagnies de ballet en France et en Allemagne, puis devient secrétaire artistique à l’Opéra de Toulon.En 2008, il obtient son D.E. au Centre National de la Danse, et il enseigne actuellement la danse classique au Conservatoire de Dieppe, ainsi qu’à celui du Havre.

Aurelia Picot:

Aurélia est formée au CNR de Lyon puis chez Michel Hallet Egayan. Elle danse pour Pierre Deloche ,Florence Girardon ,Yvann Alexandre. En 1998 elle commence une collaboration avec Abou Lagraa dont elle sera l’interprète sur un grand nombre de créations et de projets  artistiques.  Parallèlement, Aurélia développe son intérêt pour le travail du corps dans l’image en participant à de nombreux courts ou moyens métrages réalisés par Mathieu Bouvier, Fabienne  Gras, Serge Meyer , Mathieu Doll et Annette Labry. Diplômée en danse contemporaine depuis 2005, elle enseigne pour différentes structures , CND de Lyon ,CCN Ballet de Lorraine, CNR de Lyon ,Ballet Contemporain Algérien, CNSMD de Lyon, IUFM de Valence .Cette année elle rejoint la metteur en scène Saida Mezgueldi autour de la création  des- amours.

Armelle Roubillard :

Jeune danseuse professionnelle, j'ai étudié au sein du Conservatoire National Régional de Lyon et de son Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse ainsi qu'au centre de formation professionnelle James Carlès à Toulouse.La danse est pour moi un monde de sensations et d’interprétations artistiques très variées. La richesse de ce corps vecteur d'émotions, d'esthétiques et de messages m'amène à un désir profond d'élargir mon univers artistique et intellectuel en étant la plus polyvalente possible.J'ai eu l'opportunité de danser pour diverses pièces chorégraphiques contemporaines, de danse-théâtre, de comédies musicales, diverses créations pour des théâtres et festivals...(Compagnie Antarès, Compagnie Contraste, Troupe de théâtre Les Trois Temps, les Associations Flys et Aime et Rôde, la Comédie musicale de Monte Cristo, le Festival de Bergerac) et travailler aussi pour des chorégraphes pour des workshops avec Maguy Marin, Andonis Foniadakis, Angelin Preljocaj, Gael Communal, Nathalie Bart, Miryam Naisy, Claude Brumachon, Dominique Dupuy...

Nathalie Bouvet:

Formée à l'école de Rick Odums sur Paris elle se perfectionne lors de différents stages aux états unis. 

Sebastien Cormier:

Son premier contact avec la danse remonte à 1986, par le biais d’associations locales, puis il suit des cours de danse classique avec Mireille Leterrier au conservatoire régional de Gap (Hautes-Alpes) et intègre la section danse contemporaine du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMD) en 1996.
Corinne Duval-Métral, Thomas Enckell sont ses professeurs principaux. Il rencontre également Sylvie Giron, Sophie Lessard, Odile Duboc, Betty Jones et Fritz Ludin.
Interprète auprès de Nadège MacLeay pour « Conversations » en 2000, « Tales of Water » (2001), « Le tracé du pinceau » (2002/03) puis « L’empereur et le carreau de faïence ». Il intègre alors la compagnie Propos avec Denis Plassard, participe à la création de « L.O.U.P » en 2001, « Discours » à Valence (26) en 2003, et « Camping » en 2005. Une reprise de rôle dans « Echoa » lui permet de rejoindre la compagnie Arcosm avec Thomas Guerry et Camille Rocailleux. Il est à leurs côtés pour la création de « Lisa » en 2006.
A la lisière de ses travaux chorégraphiques, il multiplie les expériences dans des domaines variés : modèle vivant dans le cadre d’un projet costume/mouvement proposé à la classe des costumiers de l’ENSATT (Ecole Nationale des Arts et Techniques du Théâtre, Lyon).
Accompagné de Charlotte Pareja costumière et la compagnie de l’Atelier Bonnetaille, il signe la chorégraphie d’un spectacle pour jeune public « Oripeaux » en 2008, mêlant la danse à de la manipulation d’objets et de costumes.
Parallèlement, il découvre le travail d’Adam Benjamin et l’univers de la danse intégrée. Il poursuivra par la suite un travail auprès de la compagnie CanDoCo à Londres en 2001. Il participe à la création de « STEAK », trio créé par Adam Benjamin à Genève en Suisse (Août 2005).
En 2003, Sébastien développe, par le biais d’ateliers expérimentaux une approche de la danse intégrée (danse mêlant personnes avec ou sans handicap) auprès du Centre de Médecine Physique et de Réadaptation de L’ADAPT Centre Les Baumes. En mai 2004 il fonde l’association Amalgame, qui lui permet de fédérer cette démarche artistique. Il enseigne la danse intégrée depuis 2004 et coordonne un collectif artistique CAIRN, laboratoire de recherche artistique autour de la danse contemporaine. « Kayou (Chantier)», duo créé en 2007 est un premier chapitre que Sébastien chorégraphie avec la compagnie Amalgame. « Kayou (ricochet) », version aboutie voit le jour en 2009.
En 2011, il est sollicité par la compagnie Hors Surface et explore le domaine des arts du cirque aux côtés de Damien Droin acrobate. Il signe alors la partition acrobaticochorégraphique de « Tetraktys », conte slam-acrobatique, de Fabrice Bouillon-Laforest et Damien Droin.                                                   Aux côtés de Fabrice Bouillon-Laforest il créé le collectif FAUN et travaille actuellement sur la création d’un conte chorégraphique fanstastique “ Le syndrôme de Pan”.
 
David Rodrigues:
a travaillé pour la Compagnie Kafig pendant 10 ans à travers leurs projets pédagogique et differents spectacles ou shows à travers le monde et pour la créations BOX BOX.
Intervient au CNSM à Lyon.

Marco Beccherini:
 
En tant que Professeur
·2011 : animation d’ateliers à l’Opéra de Marseille, dans le cadre de «l’opéra c’est classe»
· 2008-2015 : animation de stages à Marseille (France), à Livourne, San-Marin et Rosignano-
Solvay (Italie)
· 2006-2007 : ouverture d’un cours de formation professionnelle, Marseille (France).
animation de cours au centre de formation professionnelle Opus Ballet de
Florence (Italie)
animation de cours et création chorégraphique au centre de formation préprofessionnelle
de Pesaro (Italie)
animation de cours et stages au Studio Live de Livourne (Italie)
· 2004-2006 : animation de stages à Marseille (France) au Studio Kéléménis et Le Lieu -
Compagnie Itinerrances), à Livourne et Pesaro (Italie), à Malaga (Espagne).
· 1994-2000 : écoles de danse (associations) de Jouques, Manosque, Peyrolles-en Provence,
le Puy, Ste-Réparade, Venelles (France).
· Animation d’ateliers de pratique artistique en écoles primaires, collèges, centre social -
2003 et 2004 (Conseil Général 13) ; 2006 (Conseil Général 07 et ADIAM 83) ; de 2009, à
2015 (écoles primaires Jouques, Peyrolles-en-Provence, Saint-Paul-lez-Durance et centre
social La Garde Marseille, collège Henri Barnier Marseille, lycée Cézanne Aix-en-
Provence)
En tant que Chorégraphe:
Créations pour ARTS ET MUSIQUE
· Métamorphoses 2015
· Pierre qui roule, Fête de la science 2014
Créations pour COBALT
· Shéhérazade, septembre 2013 (Immeuble le Corbusier Marseille) Marseille-Provence
Capitale Européenne de la Culture
· Etres bleus, juillet 2013 (création centre social La Garde)
· Civic Performance, août 2012 (création Pesaro Hangartfest / Cobeep)
· Opéra Camping, juillet 2012 (création Festival caressez le potager Marseille)
 
Chloé Hernandez
Natacha Crouzet
Raphael Saada
cecile Delabroy
Vincent Deletang
Christine Caradec
Odile Cougoule
Aymeric Guilluy-Eyraud
Aurelia Picot
Armelle Roubillard
Nathalie Bouvet
Sebastien Cormier
David Rodrigues
Marco Beccherini