Accueil  >  Dance And Pain  >  l'équipe 

Corinne Weir

Psychanalyste, installée en libéral depuis plus de quinze ans, je connais les limites de la cure parlée.                                                               J'ai vécu dix ans aux USA, j'ai découvert là-bas une approche thérapeutique différente centrée sur le corps et ses problématiques. Avide des différentes méthodes de soin psychique , je pratique  l’hypnose, l’EMDR et reste à l’écoute à travers différents stages de l’évolution des nouvelles thérapies . J’apporte mon expérience à ce nouveau concept du "danser avec sa douleur".                                   Le psychanalyste rassure, explique, soutient, encourage. Le malade peut exprimer en groupe ou individuellement, ses difficultés, angoisses, découragements, ses joies et ses progrès.

Pourquoi la Parole?

La douleur est difficile à définir car elle est personnelle et subjective : tout le monde possède les mêmes mécanismes de déclenchement de la douleur et cependant, chacun la ressent différemment. La douleur est à la fois physique et émotionnelle.

On distingue différents types de douleurs en fonction de leur mécanisme d’origine (nociceptif ou neuropathique) et de leur évolution dans le temps (aiguë et chronique).

Tout ce déroulement doit pouvoir être exprimé par le patient sans crainte et sans jugement.

Parler et  être écouté  par un thérapeute lors d'un échange bienveillant et rassurant  apporte des effets bénéfiques immédiats sur la douleur physique, sur le bien-être moral et sur la qualité de vie.

Le soutien psychologique est de plus en plus reconnu dans le traitement de la douleur, associé aux traitement classique, il permet  parfois de diminuer le dosage des médicaments antalgiques et/ou leurs effets secondaires ou mieux supporter un traitement.

L’expérience des patients révèle qu’il apporte une aide au quotidien pour soulager le corps, se détendre moralement, faire une pause pour reprendre des forces ou mieux contrôler son corps.

Patrice Ferragut

Depuis mes 4 ans j'ai exploré la magie et l'esprit de la Danse comme un outil puissant du dépassement de Soi. Pendant plus de 25 ans après la scène, la transmission aux jeunes et aux futurs pédagogie, mon habilitation auprès du ministère de la culture, je n’ai eu de cesse d’approfondir mes connaissances. Aujourd’hui je me tourne vers d’autres problématiques que celui de la danse pure pour les personnes dites valides et bien dans leur peau. Je m’aperçois à travers  mes différentes  expériences  qu’il y a peu de solutions pour le soulagement des douleurs chroniques physiques et psychologiques si ce n’est l’ordonnance de médicaments 

Pourquoi la danse? 

La danse est une puissante forme de vibrations de guérison, car elle est saine,

                                                            Elle est rythme de vie.

 

Elle a un effet non seulement sur le niveau brut des muscles, des nerfs, le système  squelettique et système neuromusculaire, mais aussi à un niveau cellulaire.

Danser crée une sorte de battement de cœur donc une résonance dans le corps, son rythme provoque l’harmonisation de  chaque cellule. Certaines des grandes icônes , symboles ,de dieux sont représentés dansant sur l'univers. Par exemple l’image du dieu Shiva qui danse sur le dos du temps, provoquant par les vibrations de ses mouvements les origines de l'univers. Dans la culture traditionnelle chamanique la danse en état de transe est un élément fondamental de la guérison.

Vous pouvez imaginer les vibrations entre les sons, la danse et les lumières. Les résonnants, l'harmonisation des effets de la musique et de la danse font lâcher les résistances des souvenirs du corps souffrant .

Les déséquilibres et les impuretés sombrent dans l’oubli du mental.

corinne Weir
Patrice Ferragut